Agence de l'Union européenne pour la formation des services répressifs

Le CEPOL est une agence de l’UE établie en 2005. Il a pour mission de réunir les hauts responsables des services de police européens – essentiellement pour soutenir la création d’un réseau – et d’encourager la coopération transfrontalière dans les domaines de la lutte contre la criminalité ainsi que de la sécurité et de l’ordre publics en organisant des activités de formation et des travaux de recherche.

Agence de l’Union européenne pour la coopération des services répressifs

Europol est l’agence européenne responsable de la répression, dont la mission est d’améliorer l’efficacité et la coopération des autorités compétentes des États membres dans la lutte contre le terrorisme, le trafic illicite de drogues et d’autres formes graves de la criminalité organisée et dans leur prévention.

Agence de soutien à l’ORECE

The BEREC Office is set up to provide administrative and professional support to the BEREC, which advises the European Commission and the national regulatory authorities (NRAs), and assists the European Parliament and Council, on issues related to the application of the EU regulatory framework for electronic communications.

Office communautaire des variétés végétales (OCVV)

Un système de protection des droits des variétés végétales a été établi par la législation communautaire. Ce système permet d’accorder, pour les variétés végétales, des droits de propriété intellectuelle valables dans l’ensemble de la Communautés. L’Office communautaire des variétés végétales (OCVV) met en œuvre et applique ce système. En 2009, le Centre a soumis un corpus de documents à l’OCVV afin d’extraire la terminologie, projet qui devrait être achevé en 2010.

Agence de l'Union européenne pour les chemins de fer

L’Agence a été instituée pour fournir à la Commission européenne et aux États membres une aide technique dans les domaines de la sécurité ferroviaire et de l’interopérabilité. Cela suppose l’élaboration et la mise en œuvre de spécifications techniques relatives à l’interopérabilité et une approche commune des questions concernant la sécurité ferroviaire. La tâche principale de l’Agence consiste à gérer la préparation de ces mesures. Le vocabulaire des chemins de fer est connu seulement des spécialistes et il est difficile pour les non-initiés d’y avoir accès.