L’une des réalisations les plus marquantes de cette coopération interinstitutionnelle a été le lancement par le Centre de traduction du projet IATE (terminologie interactive pour l’Europe) en 1999. Avec plus de 8 millions de termes couvrant les 24 langues officielles de l’UE, IATE est aujourd’hui la plus grande base de données terminologique du monde. En 2016, sa version publique a enregistré 36 millions de recherches et sa version interne (accessible uniquement au personnel de l’UE) 18 millions.

IATE est ouvert au public depuis 2007 et réunit les ressources terminologiques de tous les services de traduction de l’UE. Le Centre de traduction gère les aspects techniques du projet pour le compte des partenaires de celui-ci, à savoir les services de traduction de la Commission européenne, du Conseil de l’Union européenne, du Parlement européen, de la Cour des comptes, du Comité économique et social européen et du Comité des régions, de la DG Interprétation du Parlement européen, de la direction générale de l’interprétation de la Commission européenne (SCIC - Service commun Interprétation-Conférences), de la Cour de justice, de la Banque européenne d’investissement, de l’Office des publications et de la Banque centrale européenne. Avant le lancement de ce projet, la plupart de ces institutions disposaient de leur propre base de données terminologique, tandis qu’aujourd’hui, toutes les ressources terminologiques des services de traduction des institutions et organes de l’UE sont rassemblées au sein d’une base terminologique unique: IATE.