Training for our Hungarian translators in the public health field

Les 7 et 8 février 2019, deux experts de l’OGYÉI, l’autorité hongroise de référence pour l’Agence européenne des médicaments (EMA), sont venus dispenser une formation pratique aux traducteurs internes du Centre. Avec près de 43 000 pages traduites en 2018, l’EMA est le troisième client du Centre au regard du volume de traductions.

Après avoir assisté à une présentation sur le flux de travail du Centre de traduction et sur son modèle d’assurance qualité, les deux représentants de l’OGYÉI ont pris la parole pour décrire la structure et les activités du département chargé de la révision de la qualité des documents dans lequel ils travaillent.

À l’origine, ils avaient pris l’initiative de concevoir une formation pour les traducteurs hongrois travaillant dans le domaine de la santé publique, l’expérience ayant montré qu'il était nécessaire de fixer des normes en matière de traduction afin d’accroître la qualité des documents.

C’est ainsi qu’ils ont tout d’abord dispensé cette formation à leurs collègues qui travaillent avec les documents relatifs aux informations sur les produits traduits soit par le Centre, soit par l’industrie pharmaceutique, en fonction de la procédure réglementaire applicable. Afin d’améliorer l’accessibilité des informations, les représentants ont élaboré des orientations strictes et des manuels internes, qu’il est possible de télécharger à partir d’une base de données centrale.

L’étape suivante qui s’imposait aux yeux des experts de l’OGYÉI était d’étendre cette formation à d’autres parties intéressées. Quelque 100 traducteurs indépendants et spécialistes en affaires réglementaires de l’industrie médico-pharmaceutique ont désormais suivi cette formation, organisée en deux niveaux (débutant et avancé).

Les excellents commentaires que les deux collègues ont reçus de toutes les parties intéressées ont confirmé la réelle nécessité d’organiser cette formation structurée. Le Centre était dès lors ravi de pouvoir bénéficier lui aussi de l’expertise de l’OGYÉI.

Une formation au contenu riche et varié
L’atelier de deux jours qui s’est tenu au Centre a porté sur des questions générales en matière de traduction ainsi que sur diverses approches de la théorie de la traduction. Certaines parties de l’atelier ont consisté en des sessions pratiques, lors desquelles les participants ont été confrontés aux problèmes identifiés dans des échantillons de traductions, tels que l’ordre des mots, les problèmes avec le texte/contenu source, les erreurs de grammaire, les abréviations, les noms scientifiques, les expressions pharmaceutiques, les statistiques et les termes liés aux différents systèmes biologiques corporels.

Les participants ont également discuté de diverses spécificités de la traduction médicale en hongrois, notamment la traduction littérale, les outils de conversion obligatoires et facultatifs que la boîte à outils d’un traducteur doit comporter, la traduction antonymique, les erreurs de syntaxe, la compression textuelle, l’utilisation correcte des traits d’union et des tirets, ainsi que l’utilisation du singulier ou du pluriel.

De précieuses informations à partager avec nos prestataires de services linguistiques externes
Sur la base de ce qu’ils ont appris lors de cette formation, nos traducteurs hongrois internes ont désormais rédigé des orientations et créé une liste de termes qui sera intégrée en tant que base terminologique dans l’outil de TAO du Centre. Ces ressources seront mises à la disposition des prestataires de services linguistiques externes du Centre et les bénéfices apportés par la formation seront ainsi transmis à toutes les parties concernées.