Fondé en 1994, le Centre de traduction fournit aujourd’hui en moyenne 750 000 pages chaque année à plus de 60 clients établis dans toute l’Europe. Le Centre a connu une croissance constante, qui est allée de pair avec l’augmentation du nombre de langues officielles de l'UE et de clients extrêmement spécialisés. Au fil du temps, le Centre de traduction a appris comment satisfaire les besoins croissants de ses clients, qu’il s’agisse des formats de fichiers, des délais, des domaines d’expertise des clients ou des nombreuses combinaisons linguistiques requises (environ 750).

Plus de
20 ans
au service
du multilinguisme
1994

Le 28 novembre 1994, le Conseil de l'Union européenne adopte le règlement (CE) n° 2965/94 portant création du Centre de traduction.


1995
11

langues officielles de l'UE

20 000

pages traduites

7

clients

Le règlement fondateur du Centre est modifié en 1995 afin d'étendre le portefeuille de clients et de donner au Centre un rôle dans la coopération interinstitutionnelle.

1996

Le Centre commence à traduire les premières marques communautaires pour l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI).


1997

Le Centre quitte ses bureaux du centre de Luxembourg et emménage dans le Nouvel Hémicycle, au Kirchberg (LU), où sont situées la plupart des institutions de l’UE.


1998
200 000

pages traduites

12

clients

2001

Le système Flosys devient opérationnel. Il s’agit d’un outil informatique de pointe développé en interne qui gère l'intégralité du flux de travail de traduction, de la transmission d'un document au Centre par un client jusqu'à la livraison des traductions.


Le Centre lance Nemo afin de gérer le processus de traduction des marques communautaires.


2002
1 000 000

de pages traduites

2003

La Fondation européenne pour le management par la qualité (EFQM) reconnaît que le Centre vise l'excellence en Europe.


Le Centre est nommé initiateur et gestionnaire du projet IATE (terminologie interactive pour l’Europe), la base de données terminologique commune à l'ensemble des institutions et organes de l’Union européenne.


2004
20

langues officielles de l'UE

Le «Big Bang» que représente l'élargissement de 2004, qui fait quasiment doubler le nombre de langues de l'Union européenne (qui passe de 11 à 20), marque le début d'une nouvelle ère pour le Centre.

2005

Le Centre organise une conférence intitulée «Multilingualism at any price» (Le multilinguisme à tout prix) à l'occasion de son dixième anniversaire.


2007
23

langues officielles de l'UE

Le Centre ajoute de nouvelles langues officielles de l'Union européenne à son portefeuille alors que la Bulgarie et la Roumanie rejoignent l'UE et que l'irlandais devient une langue officielle, quoiqu'avec une dérogation.

La base de données terminologique interinstitutionnelle de l'Union européenne, IATE, est mise à la disposition du grand public.

2010

Le Centre organise une conférence intitulée «The Language of Europe. Translating for the EU» (La langue de l’Europe. Traduire pour l’UE) à l’occasion de son quinzième anniversaire.


Il remplace Nemo par Tr@Mark Workflow afin de gérer le processus de traduction des marques communautaires.


2011

Le Centre lance ECHA-term, une base de données terminologique multilingue en ligne développée pour l'Agence européenne des produits chimiques.


2013
8 000 000

de pages traduites

24

langues officielles de l'UE, y compris le croate

Le Centre emménage dans ses locaux actuels dans le bâtiment Drosbach, à Luxembourg, et signe son accord de siège avec le Grand-Duché de Luxembourg.


2015
9 000 000

de pages traduites

61

clients

2016
64

clients

Le Centre lance eCdT, le nouveau système sur mesure de gestion du flux de travail de traduction, qui remplace son prédécesseur, Flosys.