Découvrez notre gamme de services

Les clients du Centre de traduction sont répartis dans toute l’Europe et sont spécialisés dans des domaines tels que l’éducation, l’emploi, la culture, les transports, la recherche et l’innovation, les affaires sociales, l’environnement, l’énergie, la chimie, les droits de propriété, le droit, le budget et la finance, la politique étrangère et de sécurité, la coopération policière et judiciaire, la santé publique et la protection des consommateurs. Le Centre fournit des services linguistiques dans les 24 langues officielles de l’UE et dans des langues de pays tiers sur demande. Le Centre propose plus précisément les services suivants.

Traduction

La traduction est la restitution, dans la langue cible, du sens véhiculé par la langue source de façon à produire un texte qui soit conforme aux règles de grammaire de la langue cible et qui respecte les instructions accompagnant le projet de traduction. La «langue source» est celle dans laquelle est libellé le texte original (également appelé «texte source»), et la «langue cible», celle dans laquelle est traduit le texte source.

Contrôle rédactionnel

Il s’agit de la vérification linguistique d’un texte pour s’assurer qu’il respecte les règles de grammaire, de ponctuation et d’orthographe de la langue source. Si tel n'est pas le cas, le contrôleur effectue les corrections nécessaires. S’il estime que la qualité linguistique du texte pourrait être améliorée pour le rendre plus clair et plus compréhensible, il ajoute un commentaire au texte en question pour proposer une solution. Le contrôleur n’est pas censé identifier ou corriger les erreurs ou problèmes liés au contenu du texte. S’il détecte d’éventuels problèmes en la matière, il les met en exergue dans le texte. Il appartient au client d’évaluer la pertinence de tous ces commentaires et de prendre les mesures appropriées. Le contrôleur n’est pas non plus censé corriger les éventuels problèmes liés au formatage ou à la présentation du texte.

Conseils linguistiques

Ces conseils consistent à analyser les besoins linguistiques d’un client en vue de développer des solutions propres à optimiser le processus de traduction. Ils peuvent comprendre l’aide à la rédaction de documents, l’analyse de familles spécifiques de documents dans le but de détecter des passages similaires ou répétitifs susceptibles d’être harmonisés dans des modèles de documents afin de permettre de réduire les coûts de traduction, ou encore l’analyse de flux de documents. La charge de travail liée à ce type de service dépend largement de la complexité du cas en présence.


Terminologie

Les travaux de terminologie consistent à élaborer des glossaires complets de termes sources et de termes cibles, assortis de définitions, de références quant à la source et au contexte, de commentaires, etc.

Sous-titrage

Le sous-titrage est la représentation textuelle d’une langue parlée dans une vidéo, de sorte à faire apparaître le texte à l’écran. Ce service peut comprendre le «repérage», c’est-à-dire la synchronisation des sous-titres avec la vidéo. Les sous-titres peuvent être fournis uniquement dans la langue source de la vidéo, ou dans une ou plusieurs autres langues, et être accompagnés de codes temporels indiquant l’instant exact et la durée d’affichage du sous-titre à l’écran.

Listes de termes

Ce service consiste en la traduction de simples listes de termes (mots ou expressions, généralement des noms ou des expressions nominales), sans aucune indication de définition, source, contexte, commentaires, etc.


Contrôles de qualité ex post

Le contrôle de qualité ex post (EPQC) désigne la révision et l’évaluation périodiques d’un échantillon donné de traductions de marques de l’Union européenne fournies par le Centre à l’EUIPO (Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle), conformément à un ensemble de critères convenus.

Révision de listes de termes

Cette opération consiste à examiner une liste de termes bilingue par rapport à la finalité convenue, en comparant les termes sources et cibles et en apportant les corrections nécessaires, le cas échéant. Si, au cours du processus de révision, le traducteur interne conclut que la liste de termes à réviser nécessite une reformulation substantielle, le Centre peut refuser la demande de révision et recommander au client de transmettre une demande de traduction d’une liste de termes.

Révision de traductions

La révision consiste, en comparant le texte source et le texte cible, à analyser la conformité d’une traduction par rapport à la finalité convenue et à y apporter des corrections, le cas échéant. Le Centre propose la révision de textes traduits. Si, toutefois, en cours de révision, le traducteur interne considère que le texte à réviser nécessite un important travail de réécriture, le Centre peut être amené à refuser la révision et à recommander au client d’adresser plutôt une demande de traduction.


Modification de traductions

La modification désigne l’insertion de changements dans un texte précédemment traduit. Lorsqu’il demande une modification, le client doit fournir un document mettant en évidence l’ensemble des changements apportés au texte, à savoir les insertions et les suppressions, ainsi que la/les précédente(s) version(s) linguistique(s) du/des document(s) à modifier. Les traducteurs du Centre adaptent les traductions en fonction des modifications apportées à l’original.

Traduction de MUE, de fichiers liés au protocole de Madrid et de DMC

La traduction des marques de l’Union européenne (MUE), des fichiers liés au protocole de Madrid (PM) et des dessins ou modèles communautaires enregistrés (DMC) se réfère à la traduction de textes techniques normalisés dans le domaine de la propriété industrielle/intellectuelle, consistant en des listes de produits et services fondées approximativement sur la classification internationale de l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle) des produits et des services aux fins de l’enregistrement des marques (classification de Nice) ou de l’arrangement de Locarno instituant une classification internationale pour les dessins et modèles industriels (classification de Locarno).